Votre panier  

0

Le PCP

Le Pcp ou la phencyclidine plus communément nommée « angel dust » est un psychotrope hallucinogène. C’est probablement la drogue la plus dangereuse qu’il soit avec un coût de production très faible.

C’est une drogue synthétique que l’on rencontre le plus souvent sous forme de comprimé, capsule ou pâte. Elle intervient  malheureusement dans la composition de nombreuses autres drogues en tant que produit de coupe.

Modes de consommation :

Elle peut être inhalée (sniffée ou fumée), ingérée ou encore injectée.

Les effets recherchés :

Si le consommateur de Pcp recherche une sensation d’euphorie à travers sa prise, les effets comme leurs durées peuvent être très variés et totalement imprévisible selon l’usager. Ils peuvent s’apparenter aux effets de produits hallucinogènes, anesthésiques, analgésiques ou encore stimulants. Généralement,  les effets durent de 4 à 8heures,  mais ils peuvent perdurer jusqu’à 18heures selon le mode de consommation et la quantité prise.

Les effets indésirables à court terme :

La consommation de Pcp à faible dose peut entrainer de la confusion (distorsion du temps, de l’espace…) des troubles de la concentration et de communication (difficultés d’élocution). Physiquement, les muscles se raidissent et les extrémités du corps s’engourdissent. L’usager peut devenir sujet à une sudation excessive et une accélération du rythme cardiaque.

A plus forte dose, le Pcp peut être la cause d’un sentiment de peur et développer la paranoïa ce qui explique que certains consommateurs aient un comportement étrange (schizophrénie) voire violent.

En cas d’overdose (surdose), le consommateur de Pcp risque des convulsions ou encore le coma.

Les effets indésirables à long terme :

La consommation de PCP à long terme peut entrainer la dépression, de l’anxiété et être la cause de perte de mémoire. L’usager peut également avoir ce que l’on nomme des « flash-back » sensation ou hallucination qui peuvent réapparaitre même des mois après la prise de Pcp

visa

HomeHome